De Laguiole (Aveyron - 12) jusqu'à Gramat (Lot - 46) - Juillet 2012
Participation au rassemblement de l'association EquiLiberté

De Laguiole à Gramat, de l'Aveyron au Lot - 6 jours en autonomie avec cheval de bât + 3 jours sur place

Jour 1 ; Jour 2 ; Jour 3 ; Jour 4 ; Jour 5 ; Jour 6 ; Jour 7 = balade d'environ 40 km autour de Gramat ; Jour 8 = balade d'environ 40 km jusqu'à Rocamadour

Nous voilà bien installés, toute la "team Mérens" : Philippe et Patrick avec Lutin de Theix, étalon Mérens ; Alain et Maryse avec Rivière rejoint par sa copine Shanone, et mes 2 zouaves à moi ! Le vendredi, Lutin sera attelé en simple, Alain monte Rivière, et moi sur Surprise avec Tékki en longe mais sans le bât, nous partons tous pour une balade sur la journée autour de Gramat. Tékki sera merveilleux, on va même trotter et galoper, aussi bien derrière l'attelage que devant, ils sont impériaux, mes 2 chevaux !

Le vendredi soir, j'attends avec impatience l'arrivée de Jean-Michel et Karen qui nous rejoignent pour passer le week-end avec nous ! Le samedi, nous partons pour Rocamadour. Lutin attelé en simple, Rivière et Shanone attelées en paire, Karen et moi sur Surprise et Tékki. La journée se passera moins bien que celle de la veille ; Tékki en a-t'il ras-le-bol de tous ces chevaux de partout, a-t'il des courbatures ? En tout cas, il sera assez pénible et Karen a eu la grande gentillesse de le prendre, plus zen et meilleure cavalière que moi qui me suis un peu effrayée de voir mon cheval tendu comme une arbalette prête à exploser.

C'est au pied de Rocamadour qu'aura lieu la pause de midi, et nous reprenons le chemin vers Gramat. Les chemins sont très souvent caillouteux, étroits, et le nombre de chevaux devant, derrière ou qui nous doublent, nous empêchera de trotter et galoper, ce qui aurait pourtant bien détendu mon pauvre Tékki. Karen a eu beaucoup de patience, je ne sais comment la remercier, il aura été anxieux tout le long de la journée. Ce n'est pas toujours facile, les rassemblements.

Dimanche, tous les chevaux montent dans le camion et toute la team Mérens rentre en Lozère pour les uns, en Haute-Loire pour les autres !